Pointures et conseils

Les patins disponibles en location couvrent les pointures du 17 au 50.

Quelques conseils utiles pour une bonne séance de patinage.

- Venez avec des chaussettes pas trop épaisses et suffisamment montantes pour qu'elles dépassent le haut de la bottine du patin. Sinon le bord du patin prendra appui sur votre peau et un échauffement se fera rapidement douloureux.

- Ne serrez pas trop votre patin. Un reflex de "débutant" est de "trop" serrer le patin. Lorsque vous êtes sur la glace, votre pied (entre autre) produit des efforts importants qui amène un gonflement des muscles du pied. Si votre patin est trop serré, ce gonflement se transformera en compression et le risque d'ampoules, voir de point de compression sous le pied est important. Patinez 10 à 15 minutes avec un serrage sans tension, puis ajustez le serrage pour un maintient confortable.

- Le laçage du patin demande aussi un peu de précision. La partie basse, c'est à dire celle qui comporte les oeillets, doit être serrée assez fermement, alors que la partie supérieure, les crochets, doit être plus lâche pour ne pas gêner la flexion de cheville.

- N'annoncez pas une pointure supérieure à votre pointure chaussure. Nos collaborateurs sont formés pour vous donner un modèle qui conviendra à votre pointure chaussure.

- Un patin de location ne doit pas vous faire souffrir. Notre parc de location est constitué de 4 types de morphologies. Pied fins, larges, chevilles étroites ou encore malléoles prononcées. Surtout n'hésitez pas à en faire part à nos collaborateurs. Ils sont à votre écoute et si les patins que l'on vous proposent vous font mal, demandez à les changer AVANT qu'il ne soit trop tard, le changement de modèle n'enlèvera pas la douleur d'une ampoule. Si c'est un point de compression sous la voûte plantaire, dénouez le lacet, retirez le patin, attendez 5 minutes et rechaussez.

- Le choix du modèle. Il n'y a pas de patins garçon et fille. Il y a des hockeyeurs et des hockeyeuses, comme il y a des patineurs ou des patineuses artistiques. Par nature, le patin artistique respecte la verticalité naturelle de la station debout alors que le patin de hockey est plus agressif et demande une légère inclinaison en avant, (les hockeyeurs patinent avec une crosse). Vous pouvez choisir l'un ou l'autre, mais sachez que le patin Hockey favorisera une chute arrière alors que l'artistique, lame plus longue et plus tendue, vous aidera à vous rétablir.